Espace adhérents

Accueil > Le Maillon > Archives 2014 > Et maintenant, c’est le bar qui est dans le collimateur ...

Archives 2014

samedi 11 octobre 2014, par R. Clos

Et maintenant, c’est le bar qui est dans le collimateur ...

Les mesures de limitation des captures pour le Thon Rouge semblaient s’éloigner et voici que c’est le Bar qui est maintenant sur la sellette. L’excellent journal "le marin" de ce matin nous apporte une information alarmante relative au Bar alors même que les tailles de prise obligatoires pour la plaisance est passée de 36 à 42 centimètres d’une manière unilatérale ! Cette mesure permet de s’assurer que la maturité sexuelle du Bar est atteinte mais aussi limiter le nombre de prises. Il serait intéressant de faire un parallèle complet entre les obligations et limitations appliquées à la pêche professionnelle d’une part et la pêche de loisir d’autre part. Quant à dire que la pêche de loisir représente 30% des captures de Bar sur nos côtes, c’est prendre les affirmations "tartarinesques" de nos plaisanciers pour des chiffres officiels.
Word - 238.8 ko

(version imprimable)

Extrait du journal "LE MARIN" du 11 octobre 2014 que nous remercions encore.


Avec près de 5 000 tonnes débarquées, la France pèse environ 75 % des captures professionnelles de bar au niveau européen. (Photo : Lionel Flageul)

Suite aux avis scientifiques très préoccupants émis par le Ciem (Conseil international pour l’exploration de la mer) pour le bar, des mesures doivent être rapidement proposées au niveau européen. Le Ciem préconise en effet une baisse des débarquements en 2015 de 80 % pour le bar de la zone nord et de 20 % pour le bar du golfe de Gascogne.
« Consciente de l’urgence de la situation », la commission bar du Conseil national des pêches (CNPMEM) s’est penchée ce vendredi 10 octobre sur différents scénarios de réduction de l’effort de pêche. Scénarios qu’elle a transmis à la DPMA (direction des Pêches maritimes et de l’Aquaculture) afin qu’elle en chiffre rapidement les conséquences, pour « pouvoir, en toute connaissance de cause, faire une proposition vigoureuse équilibrée et volontariste ».
Cette proposition sera transmise au CCR (comité consultatif régional) eaux occidentales nord et portée à la connaissance de la Commission européenne, qui réclame des propositions avant décembre. Le CNPMEM souhaite « que la contribution qu’elle consentira soit accompagnée d’un effort équivalent de la part de la pêche récréative ». La pêche de loisir pèserait en effet près de 30 % des captures de bar en Europe.
Le CNPMEM rappelle qu’il avait demandé dès 2012 à la Commission de mettre sous quotas cette espèce. La même année, il a mis en place en France une licence pour la pêche du bar afin d’en encadrer l’effort de pêche.

Lettre d'info

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du CAPS

CAPS
Maison de la mer
Quai Goslar,
33120 ARCACHON
Tél : 05 56 54 89 89
caps@capsarcachon.fr
Ouverture de 14h00 à 18h00
du mardi au samedi
Contact Mail