Espace adhérents

Accueil > Le Maillon > Archives 2016 > Entretien des moulinets à tambour tournant

Archives 2016

lundi 23 mai 2016, par R. Clos

Entretien des moulinets à tambour tournant

A vos burettes

Je vous réédite cet article de 2014 car il est très utile tout le temps mais plus encore à cette période de l’année, juste avant la saison du THON ...


Un très bel article de Christian CAZAUBON que nous remercions pour la qualité de son article, bien documenté, avec une illustration abondante et de qualité.
Bref, un article comme nous en voudrions plus souvent.

Entretien des moulinets PENN Senator 9/0 ou DAIWA Sealine 900H (ou équivalents) par Christian Cazaubon

Les moulinets PENN Senator de la série 6/0, 9/0 ou 12/0 ou les équivalents Daïwa Sealine 900H sont des moulinets rustiques qui peuvent durer de nombreuses années s’ils sont régulièrement entretenus. L’entretien le plus basique consiste après chaque partie de pêche à les rincer abondamment à l’eau douce. Il faut aussi vérifier régulièrement les rondelles de freins et ne pas hésiter à les changer si le freinage n’est plus progressif. Nous allons voir comment faire un entretien régulier en fin de saison et comment changer les rondelles de freins.

Figure 1 : Rondelles de frein usagées

Figure 2 : Rondelles de frein neuves

L’avantage des ces moulinets rustiques est qu’il est assez simple de les démonter pour les nettoyer et les graisser. Avant de commencer le démontage il faut prendre quelques précautions simples qui consistent à placer le moulinet sur un linge propre et à utiliser un petit bac en plastique pour éviter de perdre les vis et les pièces démontées. Si le moulinet n’a pas été démonté depuis quelques années il est utile de vaporiser du dégrippant sur les vis quelques heures avant le démontage afin de bien laisser pénétrer le produit et de faciliter le dévissage.
Pour un entretien simple il n’est pas nécessaire de démonter la manivelle du moulinet. Il faut commencer par dévisser les 5 vis latérales en remarquant que les deux vis du talon sont plus longues.


Figure 3 : dévissage et position des supports d’accroche

Il est important de remarquer la position des deux supports qui permettent d’accrocher le harnais et des deux supports qui permettent de renforcer l’accroche du moulinet à la canne. En cas d’incertitude au remontage vous pouvez voir la position de ces supports sur la photo de la figure 3 (ou sur un autre moulinet).
Lorsque vous avez dévissé les cinq vis de chaque côté il ne reste plus qu’à désolidariser les flasques latérales, les enjoliveurs, la bobine et le support central et vous avez maintenant accès à toutes les pièces à entretenir.

Figure 4 : les quatre pièces à démonter

Figure 5 : les flasques

Il faut mettre quelques gouttes d’huile fine sur les roulements à bille et de la graisse marine sur le mécanisme de débrayage et d’anti-retour. Il ne faut pas non plus oublier le cliquet c’est très important car c’est bien lui que l’on aime entendre chanter.
Il faut en profiter aussi pour supprimer les traces d’oxydation sur les flasques et les enjoliveurs en inox à l’aide d’une brosse plastique ou d’une vielle brosse à dents. On termine en passant un produit de nettoyage et de passivation pour inox et aluminium.
L’entretien de base est maintenant terminé, on peut procéder au remontage. On commence par positionner la bobine dans la cage sans oublier le talon s’il s’est désolidarisé. On place les supports dans la flasque côté manivelle et on la fixe à la cage à l’aide d’une vis longue et une courte. On procède de la même façon avec la deuxième flasque et on la fixe avec deux vis. On vérifie que tout est bien en place et qu’il n’y a pas d’erreur dans la position des supports. Si tout est bien positionné, il ne reste plus qu’à finir de visser et à mettre une goutte d’huile sur l’axe de la poignée de la manivelle.

Figure 6 : position de la bobine

Figure 7 : position des supports

Pour terminer on passe un coup de chiffon avec de la pâte alu-inox sur l’ensemble des pièces et le moulinet est redevenu comme neuf (ou presque).
Une remarque, pour un entretien courant, on n’est pas obligé de démonter la flasque opposée à la manivelle. On démonte la flasque côté manivelle, on sort la bobine et on se trouve dans le cas des figures 6 et 7. On graisse et on huile les pièces comme vue ci-dessus, mais dans ce cas on ne peut pas nettoyer l’enjoliveur inox sur ces deux faces.
Nous allons voir maintenant comment aller plus loin dans l’entretien du mécanisme de freinage et d’entraînement de la bobine. Dés que le freinage n’est plus progressif il faut vérifier l’état des rondelles de freins et ne pas hésiter à les changer surtout si elles sont fissurées.

Figure 8 : vis de blocage

Figure 9 : pièces de serrage du frein

Il faut commencer par dévisser la petite vis de blocage du serrage de la manivelle. Attention à ne pas la perdre. Puis il faut dévisser le boulon de blocage de la manivelle avec l’outil adapté fourni avec le moulinet. Puis on sort dans l’ordre

figure 9) la rondelle ressort, l’étoile de serrage du frein, la bague et les rondelles ressorts. On remarque sur la figure 10 la position de ces rondelles ressorts. On dévisse les quatre vis de maintien du mécanisme intérieur.


Figure 10 : rondelles ressorts


Figure 11 : dévissage

On trouve dans ce mécanisme qui est le cœur du moulinet :
• Une première roue dentée en forme de cuvette qui contient les rondelles de freins
• Une deuxième roue dentée qui assure la démultiplication
• Le cliquet anti-retour
• Le dispositif de débrayage entre les deux engrenages


Figure 12 : le cœur du moulinet

Pour changer les rondelles de freins on sort l’engrenage en forme de cuvette de l’axe de la manivelle et on enlève l’ensemble des rondelles. On nettoie la cuvette et on la repositionne sur l’axe, puis on remet dans l’ordre une rondelle de frein, une rondelle métal solidaire de l’axe, une rondelle de frein, la rondelle métal solidaire de la cuvette, une rondelle de frein, une rondelle métal solidaire de l’axe.


Figure 13 : les rondelles dans l’ordre

Pour le remontage on positionne le mécanisme verticalement et on emboîte la flasque par dessus en faisant attention à bien positionner le mécanisme de débrayage ( il coulisse sous la petite roue dentée). On procède ensuite on remontage dans l’ordre inverse du démontage.

Lettre d'info

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du CAPS

CAPS
Maison de la mer
Quai Goslar,
33120 ARCACHON
Tél : 05 56 54 89 89
caps@capsarcachon.fr
Ouverture de 14h00 à 18h00
du mardi au samedi
Contact Mail